Foire aux Questions
Règlement
Contexte Général
Carte du Monde
Races Jouables
Carnets de Bord
Lire la Playlist
Il y a 10 milliers d'années...



 

Partagez | 
 

 Il y a 10 milliers d'années...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Il y a 10 milliers d'années...   Mar 22 Juil - 11:18

Histoire du Monde
Il était une Fin...


Jour 0 :

Papa m'avait dit que je pouvais tout manger. J'étais contente, vraiment, mais pourtant je n'ai pas touché au pot de glace. Il semblait si fatigué, si triste et blême que je me voyais mal toucher au pot de glace sans lui. Alors je poussais le pot vers lui mais papa éclata en sanglot...  C'était peut-être à cause de maman ? Je savais qu'elle était partie avec les anges, qu'elle avait pas voulu nous attendre, mais papa jurait que bientôt, avant que demain ne soit là, je la reverrais... Alors pourquoi pleurait-il ?

Dehors dans le ciel une lumière étrange attira mon regard. Papa lui me prit contre lui et sorti en me portant, observant au loin la lueur croitre, grandir, et se fondre avec le sol. Il me serrait si fort que j'en eu mal durant des jours. Lorsque j'osais enfin regarder, parmis le bruit et la lumière je pris peur. La chose était immense, gigantesque et même si cela semblait se passer à l'autre bout du monde je vis la chose fracasser le sol, s'y fondre comme ma cuillère dans le pot de glace. On avait beau être la nuit, le nuage qui se propagea semblait luire de lumière, nous arriver dessus et... nous arriva dessus quelques temps plus tard d'ailleurs.

Papa me tenait dans ses bras Lorsque le souffle arriva sur nous. Il était si fort que papa fut porté plusieurs mètres au loin jusqu'à percuter notre maison. Il me tenait toujours, jusqu'à ce qu'autre chose siffle dans le ciel... ça venait de la direction de la météore, ça fila dans le ciel à l'opposé... mais ça frappa aussi le sol. Là ça commença à faire mal car dans le souffle de cette seconde météore, des cristaux blancs nous tombèrent dessus... ça faisait mal. TRES mal.

Cela dura des heures surement. Du sol, depuis que papa m'avait lâché j'avais pu tout voir. j’en pleurai encore, en silence. Le sable me brûlait les yeux mais ce que je voyais en haut de nos montagnes m'effrayait... l'horizon n'était plus qu'un trou béant, un feu éternel. Je n'arrivais même pas à savoir d'où ça venait tant le sable et la poussière était dense mais ça brillait au loin. Papa semblait se réveiller enfin, il criait mon nom d'horreur. Il me serra dans ses bras lorsqu'il me retrouva mais je ne sentis rien lorsqu'il me porta dans ses bras. Un débris m'avait transpercé de part et d'autres... Je ne sentais plus le bas de mon corps. Je pouvais juste voir un liquide métallique couler du débris resté dans mon corps et m'envelopper... Un halo blanc émanait de la roche autour de moi, comme une membrane, disait papa. Moi je regardais le spectacle de l'autre bout du monde... Papa avait dit qu'on serait bien au sud, même s'il faisait très froid. je commençais à douter de lui quand même.

C'était ça, le lendemain auquel on n'aurait pas du survivre ?
Si c'était le cas...
Ça faisait vraiment peur.


Dernière édition par Maître du jeu le Ven 1 Aoû - 19:09, édité 4 fois


Maître du jeu
• Juge et Bourreau •
Messages : 507
Cristaux : 1017
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28

Carnet de Bord
Race: Déité
Métier: Maître tout Puisssant
Pureté:
999/999  (999/999)
http://echo.forumactif.fr
avatar
• Juge et Bourreau •
MessageSujet: Re: Il y a 10 milliers d'années...   Mar 22 Juil - 11:19

Histoire du Monde
Les jours d'après, ceux qui menèrent au Néant.


Jour 3 :

Papa dit que le second impact a eu lieu pas loin de chez nous, qu'il faut qu'il aille voir, que je reste ici... mais j'avais juste pas envie. Nos blessures étaient déjà guéries et ça l'effrayait. Qu'il le veuille ou non, j'arrivais à le suivre en fauteuil roulant prêté par les autres survivants et découvrit non pas un cratère, mais un immense et magnifique cristal blanc lévitant au dessus du sol. Papa lui aussi resta émerveillé. Sans m'en rendre compte, je m'étais approchée et touchait le cristal lorsque, hurlant, mon père m'en arracha, m'ordonnant de rester loin de tout cela. Je me souviens que ça me rendit ronchonne car lui avait le droit de toucher le cristal, un cristal si doux et chaud que j'avais du mal à m'en éloigner En amérique du sud on a du mal à y croire mais oui, il fait aussi froid que dans les autres pays quand on vit en altitude. Une chose étrange se passa. Quand lui toucha la roche, son corps tout entier se mit à briller. La roche toute entière s'éleva et... disparu, laissant juste papa avec la main qui brillait et bientôt le corps entier.... puis la lumière disparut.

Jour 18 :

Mon père boit beaucoup. Chez nous, il ne buvait pas autant. Le froid est si grand maintenant que si on avait pas été dans ce bunker on serait mort, selon lui. Il n'y a finalement que nous qui avons survécu... Papa est persuadé que la roche blanche est la solution à notre problème. Mais comment la rejoindre ?


Jour 24 :

On a trouvé un autre refuge, une autre maison sous la terre ! Des gens vivent dedans, mais papa me gronde parfois car ça fait des jours qu'on a pas vu le soleil et que je rappelle que c'est pas normal selon mon ancien globe que l'antarctique aie percuté nore continent... Pourquoi on a toujours pas rencontré maman ? Et pourquoi ces gens ont autant d'armes ?

Jour 35 :

Les monstres sont passés. Ils en ont encore eu deux... Certains ont des tentacules, d'autres un œil au bout d'une mandibule... papa dis qu'ils nous veulent tous morts, qu'ils viennent du nord... enfin pardon, du Sud. Le chef de ce lieu dit qu'à l'heure actuelle autant remettre les choses en place, ce qu'on appelait le nord : c'est le sud ! ...Mais les cris au dessus de nous me font peur... je crois que papa a tord : il n'y a pas que notre mort qui les intéressent. Ils veulent nous ramener dans le sud, moi je dis...

Jour 42 :

Papa m'a sauvé. On ne sait pas trop ce qui s'est passé ici mais quand papa a crié il a tout détruit... Le monstre, la roche, il a propulsé grand nombre de créatures et effrayé plus d'une personne dans nos rangs. Lui-même n'a pas compris ce qu'il se passait. Il voulait juste que cet homme marqué par l'ombre et aux marques sombres sur les yeux ne me touche pas. Et ça a marché, l'homme a été propulsé... Il n'a pas été détruit comme la créature qui attaquait mon papa mais ça a surprit assez l'homme pour qu'il ordonne aux autres créatures un retrait... Il est fort mon papa. Et à bas le vieux chinois.

Autour de mon papa, tout brillait : lui, et des éclats présents dans le sol. Les scientifiques en ont pris pour étude, et moi et mon papa on a eu le droit à d'autres piqures... beurk.

Jour 77 :

Papa dis que j'ai la voix des anges, que Margareth a des doigts de fée qui soignent, que le père Alfus se trompe sur ce que l'on sait faire... que cette roche blanche que les scientifiques observent en Antarctique n'est pas maléfique puisqu'elle nous protège... Et si elle ne donne pas des dons à tous le monde, c'est parce que les autres ne s'en montrent pas digne. Pourquoi certains seraient plus dignes que d'autres ? Je ne comprend pas tout ça. Mais j'en ai marre que papa me porte... je voudrais marcher, comme tout le monde, que mes jambes fonctionnent... Ou m'envoler, tiens, comme la roche blanche lors de la grande catastrophe !

Mais je ne sais pas voler alors à défaut je chante... Et je fais léviter les débris de roche des locaux mais je m'en moque : on me gronde pour un peu tout ici.

Jour 80 :

Le père Alfus a lui aussi été touché par la pierre. Il est toujours aussi persuadé qu'avant que cette roche est malsaine mais me laisse chanter, maintenant. Lui, il sait faire des murs invisibles pour empêcher les méchants d'avancer vers nous. Il nous protège... Moi, je préfère toujours chanter.

Papa dis qu'il faut l'excuser, que c'est quelqu'un de très croyant et qu'il est normal qu'il aie du mal à accepter tout ce qu'il se passe... j'aimerais le croire, mais Alfus n'arrête pas de dire qu'on pactise avec le diable à chaque fois qu'on utilise ces dons... j'ai peur !

... Trois années plus tard :

Le combat était arrivé jusqu'à la surface... Et j'enrageais encore de n'être qu'une handicapée ne pouvant que rester sage et à l'abri comme une gentille fille... Je regardais le sas derrière lequel mon père se battait et souhaita pouvoir faire quelque chose contre ça. A douze ans on veut changer le monde... Moi je voulais qu'on arrête de vivre sous air recyclé. Je voulais rejoindre cette roche que je voyais en rêve, qui là bas dans le nord m'appelait...

Accordé. les sas s'ouvrirent tous d'un coup. J'observais les lieux, fredonnant et malgré les cris d'horreurs, me mis à chanter, avançant vers la sortie actuellement défendue par un sas fermé. C'était censé nous protéger des monstres...

Dans mon chant, je disais que moi je ne marchais pas, alors je souhaitais que l'on puisse tous s'envoler.

Accordé... C'est bizarre mais une lumière émana de moi, et je sentais que je pouvais le faire... je me mis à léviter, et me retournais avec un sourire confiant pour Margarett lorsqu'elle me cria d'arrêter, apeurée par ce que je faisais. Selon elle, chanter et faire réagir les cristaux me fatiguais... Tant pis.

Je souhaitais en chantant, je virevoltait dans le vent, et les scientifiques ne purent bientôt plus retenir les éclats d'oprium, nom donné à ce cristal venu de l'espace. Oui, nous étions synchronisés et oui, chanter les bons sons le faisait réagir... Mais encore fallait-il avoir le don. Je mettais dans ma mélodie toute ma détresse, ma peur de voir les derniers d'entre nous disparaitre... Je savais que je forçais mais même si je ne savais pas lutter comme mon père je pouvais au moins utiliser ma voix. C'était désuet, mais c'était déjà ça...

Accordé. Les portes volèrent en éclat et le sas qui nous empêchait de rejoindre le ciel s'ouvrit malgré l'informatique. Je sortais, et comme si la gravité avait été inversée tout s'échappa du bunker pour rejoindre le ciel. Je regardais mon père en contrebas, m'observer sans comprendre. Je lui avais dit pourtant, que nous mourrions si nous ne changions pas. Alors je sentis un vent doux et sec m'entourer... une légère brise et au loin quelque chose sembla scintiller. L'opra... Pouvait-elle nous offrir une terre d'asile ?

Accordé. Le cristal rayonna et dans le sol, des éclats scintillèrent, émettant un liquide aussi cristallin que de l'eau. L'eau se déversa dans la terre et bientôt le sol se souleva, arrachant des débris entier à ce monde. je continuais à moduler mon souhait au cristal tandis que mon père et les autres qui nous protégeaient s'envolaient à leur tour. Il parait que leurs yeux scintillèrent et devinrent opalescents, mais j'étais trop concentrée à changer notre monde pour le voir. Plus tard, je comprendrais avoir non seulement décroché de parcelles de terre à ce monde mais également déplacé ces ilots flottant loin, très loin vers le nord... Étrange, pour un simple chant.

Puisque la terre était souillée, qu'entre mourir ou se corrompre rien ne nous allait, que nous étions obligés d'avancer, je choisissais la voie du ciel... le seul endroit où ces créatures jamais ne pourraient nous atteindre. Alors en fait, peut-être que la roche blanche m'avait écoutée.... j'en étais certaine en tout cas. Mais j'avais tellement sommeil que bercée par les vents je m'endormais à nouveau. j'étais si fatiguée... trop fatiguée.


Dernière édition par Maître du jeu le Ven 1 Aoû - 18:04, édité 3 fois


Maître du jeu
• Juge et Bourreau •
Messages : 507
Cristaux : 1017
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28

Carnet de Bord
Race: Déité
Métier: Maître tout Puisssant
Pureté:
999/999  (999/999)
http://echo.forumactif.fr
avatar
• Juge et Bourreau •
MessageSujet: Re: Il y a 10 milliers d'années...   Mar 22 Juil - 11:20

Histoire du Monde
L'Héritage des Premiers-Nés


15ans après la chute du météore... :

Nous sommes Semiahzans. Nous sommes selon Alfus, possédés par la roche car nous étions près à tout risquer juste pour que l'humanité survive... Nous tentons les autres par des talents inégalables, procurons à l'homme protection et espoir, connaissance et savoir sur la roche blanche.

Nous sommes également un symbôle : celui de la création des Néphelyms, nom que le père Alfus donna à cette race naissante que nous devenions. Oui, au contact de l'opra nos enfants semblaient ne plus être les mêmes. Ils naissaient différents, plus liés que nous ne l'étions à cette roche, et capable en une simple volonté de s'envoler... pour eux, chanter et faire vibrer l'opra semblait aussi aisé que jadis ma fille le fit.

Semiahzan elle-aussi, Elzebeth s'occupa durant son enfance à nous créer un monde protecteur et bienfaisant... Elle en paya le prix fort. Aujourd'hui où elle devrait ne même pas avoir atteint la trentaine, ses cheveux sont aussi blancs que si elle en avait cent et la fatigue l'accompagne dans chacun de ses mouvements. Elle n'était pas aussi liée que le sont les nouveaux-nés au cristal, peut-être. Le pire est que malgré cela elle sourit et dit que ça en valait la peine... je n'en reviens toujours pas. Une enfant a réussi à soulever des bloc de terre, les faire léviter hors du sol et à les envoyer avec nous dessus loin dans le nord : dans ce qu'on appelait voilà quelques années encore l'antarctique. Ce territoire qui d'ailleurs aurait du être recouvert de glace fondait à vitesse grand V à cause de la présence de la roche blanche. Comparé au grand froid faisant périr le reste du monde c'était une aubaine mais à quel prix ? l'avenir d'un enfant ? Nous étions donc réellement pitoyables à ce point...

Elzebeth a changé le monde. Aujourd'hui, l'opra à sa demande purifie petit à petit l'air, accroissant son champ d'action année par année. Chaque année, nous remarquons que notre territoire s'agrandit. Que la sphère de vent que crée l'opra chasse poussière et froid plus loin encore, nous permettant de continuer à voir le soleil alors que nous n'aurions pas du le revoir avant plusieurs siècles voir millénaires. Grâce à elle encore, des plateaux de terre entiers flottent dans les airs, portant en leur sein l'aube de notre nouvelle civilisation. l'Opra se répand, créant des cristaux de ça et là que nos enfants savent déjà faire réagir en chantant : de la même façon qu'Elzebeth mais sans fatigue... Ils font moins de chose qu'elle de toute façon. L'eau coule de ces cristaux, nous approvisionnant de ce dont nous avons le plus besoin. Nous avons quitté nos manteaux, avons recommencé à avoir espoir en l'avenir. Mais...

Ils en oublient le plus important : pour créer des bases solides à notre société, Elzebeth en a payé de sa vie, de son temps de vie. Je la revois encore enfant, s'envoler pour la première fois. Aujourd'hui alitée et faible, lui tenant la main pour surement la dernière fois je ne peux que pleurer l'idée de perdre mon unique enfant.

Pourtant, je sais qu'ailleurs ceux que nous appelons à présent seigneurs de l'ombre constituent une armée, une civilisation identique à celle d'antan. nous qui avons décidé de nous fier à la nature et à l'opra sentons le danger, les vents tourner, nous avertir. De génération en génération, nous apprendrons à maitriser ce don.

Nous apprendrons à aimer ce monde, à le choyer. Elzebeth voulait qu'on le surnomme Echo, car selon elle il n'était que la répercussion d'un unique pouvoir : l'Evolution. Elzebeth, tout le monde a accepté ce nom. Tu l'as fait, mon enfant... Tu as créé un monde à ton image, où tout le monde aura le droit de s'envoler. Ton souhait a fait se révéler au monde Echo : la vallée des vents.




Maître du jeu
• Juge et Bourreau •
Messages : 507
Cristaux : 1017
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 28

Carnet de Bord
Race: Déité
Métier: Maître tout Puisssant
Pureté:
999/999  (999/999)
http://echo.forumactif.fr
avatar
• Juge et Bourreau •
MessageSujet: Re: Il y a 10 milliers d'années...   



Contenu sponsorisé




 

Il y a 10 milliers d'années...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» Couple de l'année
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo :: Base de Donnée :: Univers d'Echo :: Contexte Général-