Foire aux Questions
Règlement
Contexte Général
Carte du Monde
Races Jouables
Carnets de Bord
Lire la Playlist
Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde



 

Partagez | 
 

 Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Dim 12 Oct - 18:26

Layah triait ses cartes. Assise dans le fond de l'auberge, loin de l'amas de personnes qui se formait près de l'estrade, elle était à peine visible. A peine discernable. L'auberge était mouvementée ce soir. Pour autant, pas plus de monde ne venait la voir que les autres jours. C'était devenu son passe-temps ces derniers temps. Elle allait dans une auberge ou un bar différent à chaque fois. S'asseyait dans la pénombre, commandait un verre d'alcool. Et les gens venaient la voir pour connaitre leur avenir. Bien évidemment, tous venaient d'abord la voir pour savoir ce qu'elle faisait là. D'autres avaient tenté quelques flatteries pour la séduire, en vain. Elle ne venait que le soir, et partait assez tôt en fin de compte. Mais elle appréciait ces moments.

La sorcière prit une gorgée du liquide ambré dans son verre. Se léchant les lèvres pour en apprécier encore plus le goût, elle tira une carte au hasard.

— La Roue de Fortune, hein ? Intéressant...

Plus loin, la foule commençait à applaudir. Un homme monta sur l'estrade et annonça la prochaine artiste. Etonnamment, la foule applaudit de plus belle. Layah leva le regard vers la scène, apercevant brièvement celle qui commencerait bientôt à chanter. La dévisageant un instant, elle retourna à ses petites affaires.

Jusqu'à ce qu'elle commence à jouer. Instinctivement, Layah avait relevé la tête et écoutait avec beaucoup d'attention. La mélodie que la femme jouait sur scène était agréable à écouter. Plus que cela, Layah ne pouvait plus s'empêcher de ne faire attention qu'à cela. Et elle l'écouta jusqu'au bout, sans perdre une seule miette. Quand la note final retentit et que la foule acclama l'artiste, Layah eut un petit sourire.

— Pas mal.

Malgré tout, elle rabaissa les yeux et se remit à trier ses cartes. Il lui sembla que la femme descendit de scène, car un mouvement de foule suivit, indiquant que toutes les personnes de la salle se rassemblaient près du bar. Néanmoins, quelques hommes dissipèrent les perturbateurs et laissèrent là la femme un peu de répit.

Layah décida de se lever et de s'approcher de celle-ci rapidement une fois que ses "gardes du corps" furent partis. Dépliant les cartes dans sa main, la regardant avec un sourire énigmatique, elle fit :

— Est-ce que connaitre votre avenir vous intéresserait, belle dame ? Si tel est le cas, nous pouvons aller nous asseoir à ma table, là-bas.

Montrant la table où elle avait laissé son verre d'un de ses longs doigts fins, Layah attendit la réponse de l'artiste.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Dim 12 Oct - 20:54

Eden était arrivée tard dans cette auberge. Elle avait réussi à monnayer tant bien que mal un souper et une chambre pour la nuit en l'échange de son service, ainsi que de quoi vivre une nouvelle semaine. Ses maigres économies en poche, la belle était partie vers le bar, laissant son luth dans une pièce annexe à l'abri des voleurs. Les hommes chassés par l'aubergiste et ses deux fils la laissèrent en paix, le temps qu'elle décide de la boisson. Pour le repas, pas le choix : roti et pomme de terre pour tous. le temps qu'elle choisisse de prendre du vin, une jeune femme énigmatique était arrivée à sa hauteur et déversai des cartes similaires à d'anciens jeux qu'elle avait connu. N'était-ce pas là un tarot ? Personnalisé visiblement, mais cela en restait un. Intriguée, la jeune femme obsera pourtant l'inconnue d'un air soupçonneux. C'était bien beau tout cela mais...

- Combien cela va me couter ?

Dans tout les cas elle finit par hocher la tête et la suivre, son verre de vin à la main. une occupation en ce bas monde était toujours la bienvenue... mais elle ne croyait pas en ce genre de choses. Elle savait que d'excellents médiums existaient chez les néphelyms mais honnêtement... Cette rousse n'avait rien d'une néphelym. Elle ne savait juste pas à quel point. Rassurée d'être en la présence d'une femme, Eden se détendit légèrement. Les hommes de Rivel étaient de véritables coureurs de jupon aussi être en la compagnie de quelqu'un lui sauvait la mise. Se frictionnant les bras, regardant un peu partout, la jeune femme remit ses longs cheveux blancs derrière son oreille puis observa l'inconnue.

- Que faut-il que je fasse ?

Quelle idiote... Elle se sentait gauche, d'un coup. Ne sachant pas quoi faire de ses mains, elle les cacha sous la table, jouant avec l'une de ses mitaines en tissu épais pour s'occuper l'esprit. Elle avait faim... l'aubergiste lui avait expliqué qu'il faisait au dernier service une fournée pour tout les artistes, donc techniquement elle ne mangerait pas de suite. N'ayant que ça dans l'esprit, elle ne remarqua même pas que la jolie rousse était prête à lui tirer les cartes. La jeune femme tira une à plusieurs cartes en fonction de ce que Layah lui avait demandé puis laissa celle-ci les retourner. Le gong de l'horloge murale la fit sursauter. trouillarde qu'elle était, surtout avec autant de monde autour d'elle, Eden avait à présent qu'une envie : dormir à la belle étoile. Elle se concentra pourtant sur les cartes, attendant le verdict...












Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Dim 12 Oct - 21:40

Layah eut un petit rire lors de la première question.

— Absolument rien. C'est plus pour m'amuser. Me divertir. C'est un hobby, en somme.

La femme accepta de la suivre, aussi s'installa-t-elle lentement, tentant d'instaurer une sorte d'atmosphère propice à la divination. Non pas qu'elle voulait absolument qu'elle croit à sa prochaine "vision", mais cela l'amusait beaucoup de mettre un peu de mise en scène dans tout ça. Le temps que l'artiste s'installe, elle prit une gorgée d'alcool et se remit à trier ses cartes.

— Tout d'abord, posez vos mains sur la table. Soyez en confiance, et détendez-vous. Il faut que vous soyez ouverte d'esprit en piochant les cartes. Apaisée, même.

Tendant les cartes vers la femme, elle la laissa les tirer et les retourner une à une. Layah les interprétait en même temps qu'elle les voyait. Ces figures qu'elle avait dessiné par rapport à ses visions... Elle était persuadé qu'elle seule pouvait les comprendre.

La première carte se retourna. Le Chariot.

— Le Chariot indique que vous êtes sûrement une voyageuse. Ou quelqu'un d'entreprenant. Dans tous les cas, quoi que vous ayez commencé, vous n'êtes pas prête de l'avoir terminé.

La Maison Dieu.

— Hm, la Maison Dieu montre que vous êtes dans une passe difficile. Sûrement en rapport avec le Chariot. Ne désespérez pas, néanmoins. Le Chariot ne se montre qu'aux gens motivés, et vous aidera à passer la difficulté de la Maison Dieu.

Le Pape.

— Il faut être patiente et bienveillante. À l'écoute. Sachez que chaque conseil est un bien précieux, mais faites aussi attention à bien vous en servir.

Le Monde.

— Haha, celle-ci vient tout juste d'être démontrée. Il faut que vous montriez au Monde votre expérience, ce que vous avez à lui offrir. Mais je pense que c'est tout juste ce que vous venez de faire, n'est-ce pas ? Celle-ci aussi doit être reliée au Chariot et à la Maison Dieu.

La Mort.

— Oh, un bien mauvais présage que voilà. Enfin, c'est ce que les gens pensent, généralement. Tout ce que cela veut dire, c'est qu'un changement arrivera bientôt. Un changement assez conséquent.

Le Pendu.

— Et bien, une carte qu'on aimerait éviter avec la Mort... Cela veut dire que ce changement sera assez... Inévitable. Ou forcé. Seuls les évènements futurs nous diront si cela sera bon pour vous ou non... Quant à la dernière carte...

La Lune.

Layah eut un sursaut et recula sa chaise instinctivement. Elle n'était pas effrayé, non. Au contraire, un large sourire lui barrait le visage. Reprenant son calme rapidement, elle passa sa main dans ses cheveux et eut un petit rire.

— Excusez-moi, c'est juste que... Cette carte ne sort pas souvent. Et bien, pour tout vous dire, c'est un présage assez clair. Vous allez avoir un énorme changement dans votre vie, et vous serez assez contrainte de le subir. Au vu des cartes, tout ce que je peux vous dire, c'est de suivre le conseil du Pape, et de prendre votre temps, d'écouter les gens qui vous entourent.

En réalité, la carte en elle-même n'était que peu significative. Non, c'était l'ensemble qui avait fait sursauter Layah. Et désormais, cette femme l'intéressait beaucoup. Elle se sentait liée à elle... À cause de la Lune. Symbole de la féminité, et en toute logique, celui des Sorcières. Tout du moins, c'est comme cela qu'avait interprété Layah.

Reprenant une gorgée du breuvage devant elle, elle ramassa les cartes et se remit à les trier.

— Alors ? Cela vous a-t-il plu ? Des questions ? Des remarques ? C'est normal si vous êtes chamboulée... Pour tout vous dire, un tel présage ne sort pas souvent. De grands évènements se préparent de votre côté, dirait-on. Mieux vaudrait que vous soyez préparée.

Layah continua de trier son paquet en silence, levant le regard vers l'artiste de temps à autre.

— C'est tout de mon côté, en tout cas. Le reste est sous votre responsabilité. Vous connaissez votre futur... A vous de voir ce que vous ferez de cette information.

Layah était détendue. Qu'importe ce qu'elle faisait, ce qu'elle disait. Elle était liée à cette femme. Et cela voulait dire que quoi qu'il arrive, elles se retrouveraient.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Lun 13 Oct - 18:34

Eden observa la rouquine tandis que celle-ci lui expliquait les règles. Elles étaient simples, aussi la jeune femme affaissa les épaules et se laissa aller. Layah expliqua chacune de ses cartes. voyage, aventure, quête, changement... C'était bien tout cela mais la belle s'y attendait quelque peu, tout de même. Et puis l'inconnue sursauta, s'écarta violemment de la table. Eden se redressa pour observer la carte de tarot et fronça les sourcils. la lune ? Oui, et ? Ce n'était pas comme si elle lui avait sorti la carte du pendu et la mort juste avant... Cette fille savait y faire en mise en scène, visiblement. Se ressaisissant, la jeune femme lui expliqua la même chose dite avant mais omit l'essentiel.

Excusez-moi, vous n'avez pas expliqué la dernière carte... Dit-elle en contemplant Layah droit dans les yeux. Ses yeux bleu-clairs observèrent Layah, attendant sa réponse. Layah avait en effet réussi à atteindre sa curiosité et la jeune femme s'amusait à présent à prendre les cartes pour les observer. Elles semblaient avoir été peintes à la main, ce qui fit briller ses yeux d'envie : elle aurait aimé maitriser cet art mais c'était loin d'être le cas. Confiante, Eden continua à observer les images une par une, attendant toujours sa réponse. Mais au final sa franchise finit par parler pour elle. Ah oui, donc c'est un peu truqué, non ? Elle sourit, pensant sincèrement que la rouquine devant elle faisait ça pour amuser la galerie et non juste pour vraiment lire l'avenir. Je veux dire, ça m'a l'air un peu trop linéaire, tout ça. En plus on m'a déjà sorti qu'on me voyait devenir néphelym, il n'y a rien de plus féminin... Désolée, ça ne marche pas.

Lui rendant sa carte, Eden afficha un charmant sourire tout en réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. Elle en avait marre d'entendre ça. Voix d'ange, possibilités, engagement. Elle ne voulait pas changer, elle était très bien comme elle était et surtout elle ne voulait pas devenir l'une de ces créatures chaotiques capable de jeter un verre au hasard derrière elle, juste pour prouver que c'était la fête. Les cartes était belles mais Eden n'y pouvait rien, elle ne croyait pas au destin. Cette voyante ne faisait qu'évoquer quelques rumeurs qu'elle avait du entendre dans la rue, voilà tout.

Sinon, vous avez apprit tout ça où ? Demanda-t-elle, réellement curieuse en fait. Si elle avait pu se douter que rien n'était réellement faux, elle aurait duit d'office. Si seulement...











Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Lun 13 Oct - 18:54

Layah fut assez surprise qu'elle le prenne aussi légèrement. La Sorcière y croyait dur comme fer, malgré quelques petites erreurs qui pouvaient se produire, aussi cela l'étonna-t-elle. Sa réaction précédente aurait du la convaincre plus qu'autre chose, même si ça n'était pas prévu.

— La Lune ? C'est un symbole de la féminité. Ca vous représente vous, sans aucun doute.

La réplique suivante fit tiquer la femme rousse. Commençant à être légèrement agacée par les propos de son interlocutrice, elle essaya malgré tout de garder son calme, même si elle lui prit la carte un peu violemment des mains.

— Ca n'est pas truqué. J'interprète ce que les cartes racontent, à vous de voir si vous y croyez ou non. Et visiblement, la réponse est non... Pour ma part, j'ai fait mon boulot. Je vous ai prévenue quant à ce qu'il vous arrivera. C'est votre choix d'y faire attention ou non.

Le sourire mystérieux de Layah se raviva suite à ces paroles. Et il ne fit que s'élargir quand elle lui posa son autre question.

— Apprendre ? Oh mais je n'ai rien appris. Voyez-vous, mon don de voyance n'est pas réellement lié aux cartes. C'est lié à autre chose, qui me fait m'évanouir à chaque fois. Et lors de ces évanouissements, j'ai vu des choses qui se sont révélées être d'une étonnante perspicacité parfois. Et même si je n'avais pas raison à 100%, une partie de mon rêve se réalisait quand même. Je n'ai fait que... Dessiner les principaux symboles que je voyais en rêve sur des cartes. Je pense que mon don est capable d'agir dessus malgré tout. Et c'est nettement plus agréable pour moi que de devoir m'évanouir à chaque vision.

Croisant les jambes, mettant le coude sur le dos de sa chaise, la "jeune" Sidhe défia son interlocutrice du regard.

— Si vous voulez une vision plus précise et plus fiable, en revanche, il va me falloir certaines choses assez délicates à se procurer.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Lun 13 Oct - 20:06

Eden avait fait exactement ce que n'importe quel idiot aurait fait : il avait essayé de donner une signification à ce qu'il voyait. Si elle avait su à quel point elle était dans le faux ! Aussi peu experte qu'elle puisse être, la rouquine devait bien se rire d'elle en la voyant émettre des points de vue aussi erronés. Peu importe... Surprise lorsque Layah reprit aussi sèchement la carte, Eden se redressa sur sa chaise et l'observa, les yeux ronds. L'avait-elle vexée ? Elle écouta la jeune femme lui expliquer d'où lui venait ses talents et la jeune femme fronça les sourcils. Décidément, ce monde avait de fâcheuses conséquences sur le potentiel des humains : ça lui faisait froid dans le dos. Pour ce qui était des évanouissements par contre elle ne comprenait pas trop comment ce genre de choses pouvait provoquer des hallucinations : c'était glauque, non ? Devenir hystérique et paranoïaque dès qu'on tourne de l’œil... N'importe quoi !
Incapable de comprendre de quoi Layah parlait, Deny comprenait évidemment tout de travers mais peu importe. Je ne voulais pas vous vexer... S'excusa-t-elle tout en remettant sa liasse de cheveux blonds derrière elle. Elle observait la rouquine de façon beaucoup plus insistante depuis qu'elle avait parlé de visions. Mince, et s'y elle était tombée sur l'une de ces fanas de magie occulte ? L'horreur !

On imagine du coup assez facilement ce qu'elle pensa de l'offre étrange de la rouquine : vision plus poussée moyennant quelques ingrédients ? Perspicace, Eden se méfia d'office. Peut-être pas pour les bonnes raisons, quelqu'un au lieu d'être parano aurait plutôt observé le sourire un peu calculé et serein de Layah. Mais elle, elle se contenta pour le moment de ses fausses déductions, n'ayant aucune raison de se méfier de Layah elle-même. Quel genre de choses ? Demanda-t-elle tout de même, regrettant d'avance sa curiosité maladive... mon dieu ! Elle était trop gourmande, trop curieuse. Déjà certaine de refuser, elle tapota en rythme de ses ongles le socle de bois faisant office de table. Elle grignota un peu, attendant la réponse, tout en songeant à la réaction inattendue de Layah devant la carte de la lune. Non, ça ne pouvait qu'être de la mise en scène, tout cela.

Puis une bousculade la figea sur place. Un homme saoul venait de frapper l'un des fils de l'aubergiste, parlant d'une histoire de papillon qui butine trop, quelque chose du genre. Eden avait le regard tétanisé quand elle le releva vers la scène, et n'osa pas s'interposer. Oh elle aurait pu, calmer les choses, comme tout à l'heure. mais en fait elle avait trop peur, et son cœur battait trop vite. Regardant le jeune homme se faire casser la figure, elle porta une main à sa poitrine comme si elle avait pu ralentir celui-ci en faisant cela. Grimaçant plus pour la douleur qu'elle ressentait que pour celle du pauvre gars, elle grimaça, inclinant la tête pour mieux voir et soupira de soulagement en voyant l'aubergiste venir à la rescousse de celui-ci. C'est alors qu'elle vit un autre homme partir de la pièce du fond avec plusieurs sac, et un objet qu'elle connaissait bien. Elle se releva d'un coup et s'écria tout aussi rapidement. Mon Luth ! Ce type vient d'empoter mon instrument ! Gémissant, elle serra les poings. Elle ne pouvait pas passer avec ces idiots qui se battaient mais cet objet était la seule chose qui la suivait sur la route, elle paniquait donc totalement.











Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Lun 13 Oct - 21:46

Layah soupira après la remarque de l'artiste. Elle s'en voulait parfois d'être aussi impulsive. Mais ce qui était fait était fait. Quand son interlocutrice lui demanda ce qu'elle entendait par des choses à se procurer, Layah eut un air ravi et se leva à son tour pour se mettre d'égale à égale avec elle.

— C'est très simple, bien qu'assez compliqué. Paradoxal, n'est-ce pas ? Il me faut juste des entr--


Elle se coupa net en entendant un homme hurler des obscénités avant de frapper un autre homme. La remarque ayant ravi les oreilles de la Sorcière, Layah ne fut que plus comblée de voir la panique générale que cela provoqua. Enfin de l'agitation ! Elle avait bien fait de choisir cette auberge, décidément. Il s'y passait tellement de choses !

Et elle n'avait pas fini d'être surprise. Soudain, l'artiste s'exclama :

— Mon Luth ! Ce type vient d'emporter mon instrument !

Layah faillit éclater de rire tant la situation lui était bénéfique. Prenant vivement la main de la femme, elle frappa du pied quelques ivrognes qui lui barrait la route et la tira dehors.

—Retrouvons-le vite alors ! Et une fois que nous nous serons occupées de lui... Je vous dirais tout pour mes visions !, ajouta-t-elle avec un petit clin d'oeil.

En sortant de l'auberge, Layah put fort heureusement voir où se dirigeait l'homme. Ce qu'elle ne vit qu'après, en revanche, fut sa "compagne" se tenant la poitrine en grimaçant.

— Si tu n'es pas capable de tenir le rythme, je pars devant ! Il a l'air de vouloir se réfugier sur la berge, alors... Allons-y !

Laissant derrière elle l'artiste, Layah se mit à courir. Alors qu'elle commençait à sprinter, son châle, qu'elle ne mettait que lorsqu'elle était en présence d'humains, commença à flotter au vent. A libérer ses bras, ses épaules. A laisser l'énorme rune, qui descendait de son épaule tout le son bras, apparaitre.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Ven 17 Oct - 6:21

Eden se fichait bien pour l'heure d'avoir l'air d'une véritable étourdie, elle se serait pâmé comme une pucelle si ça avait pu lui rendre son luth. Heureusement, elle n'eut pas à en arriver là. La rouquine, qui ne lui avait toujours pas dit son nom réagit bien plus vite qu'elle et, lui prenant la main, l'embarqua (de force) à l'extérieur à la poursuite du voleur. La jeune femme essaya pourtant de protester mais la liseuse avait une force plutôt surhumaine, semblait-il. Blêmissant à chaque pas, pensant à chaque bouffée d'air qu'elle allait à la confrontation.

Ça ne manqua pas, après quelques rues seulement son cœur protesta et elle serra les dents, refusant de bouger du moindre millimètre. Sa fureur cachait à merveille la faiblesse qui la harcelait et elle se força à rester concentrée sur la rouquine et le point fuyant au loin. Merci, c'est très aimable à vous... Ce luth m'est vraiment très précieux. Donna-t-elle pour toute réponse en laissant courir la rouquine à sa place. Ingrate qu'elle était, Eden préférait réellement que cette femme carbure pour elle. Tout en reprenant son souffle, elle observa une marque sombre et noir se dévoiler. La jeune femme resta alors fixée sur le motif présent sur le bras de la rouquine. Elle aurait voulu être certaine d'elle mais elle ne pouvait pas l'être. Était-ce réellement un tatouage ? Plus les secondes défilèrent et moins elle en était sure. Ayant un très mauvais pressentiment, Deny se remit à courir. la panique s'empara rapidement d'elle et elle pressa le pas, ne voulant pas perdre de vue la rouquine. Arrivant dans une ruelle où elle avait tourné, elle s' engouffra et ralenti le pas, se tenant au mur cette fois. Le pressentiment grossissait de plus en plus. Au loin la mer lui faisait comme un appel, de venir se cacher dedans que d'aller voir. Malheureusement la belle savait qu'elle avait une issue de secours dans l'eau maintenant et décida d'aller voir tout de même, juste pour être sure. Et puis mince, il y avait son luth...

Le pas lent dans cette ruelle sombre, Eden resserra ses bras contre elle tut en avançant prudemment. A gauche comme à droite, elle ne la trouvait pas. Mais elle savait que la rouquine avait tourné par là... et un gémissement finit par l'orienter. Plus pâle que la mort, elle se tint d'abord au mur avant de pencher sa tête pour voir ce qu'il s'y passait. Ses yeux s’écarquillèrent, elle en lâcha le mur de surprise et des cris se perdirent dans sa voix. Ce n'était pas une humaine cette fille, elle voyait à présent très clairement sa rune à la lumière de la lune. C'était limite macabre de voir cela et la peur s'empara d'elle. Mon dieu... Murmura-t-elle avant de reculer. Malheureusement un objet rencontra son talon et crissa sous le poids de la jeune femme, prévenant l'aos sidh d'une présence. Eden essayait de voir ce que la femme faisait mais elle n'y arrivait pas. Il y avait pet-être du sang mais elle n'en était pas certaine... vraiment pas. Croisant le regard de Layah, elle afficha une moue horrifiée autant que dégoutée, prête à partir en courant au moindre geste ou son de cette femme.











Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Ven 17 Oct - 20:31

Layah pourchassait l'homme dans les ruelles. Ce petit jeu de cache-cache l'amusait, en bonne sadique qu'elle était. Malheureusement, cela n'allait pas durer. Cet idiot s'était précipité dans les ruelles où elle avait laissé Gritt. Et le voleur passa juste sous son nez.

— Gritt ! Attrape-le !

Il n'en fallut pas plus pour que l'homme bondisse sur le voleur et l'immobilise sur le sol avant de le plaquer contre un mur. Saisissant la hache laissée sur le sol, Layah approcha doucement du voleur. Récupérant le luth qui était encore dans ses mains, elle alla le poser délicatement un peu plus loin. Les pas de la sorcière résonnaient dans la ruelle, tandis que des gémissements étouffés émanaient du truand qui se débattait comme un diable.

Revenant lentement vers lui, Layah fit :

— Laisse-le crier, Gritt. J'aime quand mes proies crient.

S'exécutant, Gritt continua de maintenir l'homme tout en laissant sa bouche libre. Aussitôt, le truand se mit à implorer Layah. Cette dernière ne fit que se rapprocher de sa cible, et vint lui lécher lentement la joue.

— Hurle.

Se reculant vivement, prenant de l'élan, elle abattit la hache d'un coup sec dans le ventre du bandit. Celui-ci lâcha un gémissement de douleur tandis que le sang vint gicler sur le visage de Layah et tâcher les vêtements de Gritt.

— Lâche-le, mon ange.

Le bûcheron s'exécuta à nouveau. Le voleur tomba à terre, se tordant de douleur, pleurant à chaudes larmes. Le poussant un peu du pied pour qu'il soit allongé sur le dos, Layah transperça son torse une nouvelle fois avec sa hache. Et elle recommença encore. Et encore. Et encore. Bientôt, le torse du pauvre bougre n'était plus qu'un souvenir, laissant place à la chair et les os brisés, au sang et à l'odeur de mort. Admirant son chef d'oeuvre, Layah posa le bout de la hache sur le sol pour s'y appuyer, sentant déjà sa tête tourner. Elle se détourna du spectacle un instant, dégoûtée, malgré qu'un large sourire s'affichait sur son visage. Reprenant sa respiration, elle entendit un petit bruit provenant d'une des ruelles voisines. Cherchant du regard d'où cela venait précisément, Layah rencontra le regard d'Eden. Celle-ci fit signe à Gritt de s'approcher et déposa un baiser sur sa joue.

— On a une invitée. Je veux que tu la traites bien, mais si elle essaie de s'enfuir... Amène-la -moi de force. Elle doit ABSOLUMENT assister à cette séance de divination... Oh, et amène-lui son instrument.

Gritt acquiesça de la tête, ne pouvant s'empêcher de passer ses mains sur les flancs de sa Maîtresse, tiraillé entre son envie bestiale d'assouvir ses pulsions et celle de plaire à sa Maîtresse en exécutant ses ordres. Néanmoins, de peur d'être privé d'un moment intime avec la sorcière à la chevelure flamboyante, il alla chercher le luth et s'approcha de l'endroit où se trouvait certainement la dite invitée. Découvrant une jeune femme aux cheveux blancs, Gritt agit avant même qu'elle ne puisse réagir. Il tendit l'instrument et fit :

— Ma Maîtresse vous invite. Ses prédictions ne devraient pas tarder à démarrer. Si vous voulez bien assister à celles-ci...

Un court instant, Gritt parut presque humain. Il avait ce sourire qu'il lançait à son ex-femme quand il voulait la rassurer. Ce ton rassurant et ce visage radieux. Totalement en décalé avec la scène sanglante qui venait de se dérouler quelques mètres plus loin. Désormais, c'était à Eden de choisir si les choses passaient en douceur... Ou non.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Dim 19 Oct - 16:08

Eden en était parfaitement consciente à présent. Elle s'était mise dans un beau pétrin. Certes, n'importe qui aurait baissé légèrement sa garde de voir spontanément quelqu'un lui venir en aide mais là ce qu'elle avaiten face d'elle changeait la donne. Elle était déjà là quand Layah s'acharnait sur le corps du misérable et ne put s'empêcher bien longtemps de mettre sa main devant sa bouche comme si cela allait l'empêcher de vomir. L'autre main à son cœur, elle sentait celui-ci s'accélérer et s’alourdir, le sang pulser à ses temps et sa vision se rétrécir comme si quelqu'un appuyait sur les côtés de ses yeux.

Si quelqu'un l'aurait vue à ce moment il aurait lui-même paniqué avant de voir ce que la belle regardait avec tant d'horreur. Ses pupilles étaient dilatées à l'extrême tandis que la rouquine susurrait quelque chose à l'oreille du géant. Celui-ci s'approcha d'elle en empoignant son luth et le lui remis, d'un sourire qui se voulait surement aimable et rassurant. Sauf que ses paroles ne l'étaient pas et si cela avait pu être possible, Eden en aurait blêmit un peu plus. Il n'y avait même pas besoin d'émettre un "comment", elle devinait malheureusement trop bien comment cette femme comptait lire dans l'avenir... Il suffisait de l'observer se pencher sur le cadavre pour le savoir. Prenant son luth contre elle et les larmes aux yeux, Eden dut tout de même accepter de suivre cet homme, pour sa propre sécurité autant que pour avoir une excuse à atteindre le mur devant elle. S'y tenant comme si elle allait manquer de tomber au sol, elle se demandait même comment elle avait fait jusque là pour ne pas en pisser de trouille.

Méfiante vis à vis de l'homme qui l'accompagnait tandis qu'elle s'enfonçait dans la ruelle, Eden ne put s'empêcher cependant de l'observer du coin de l’œil. Il avait pourtant l'air si normal pour l'heure. Mais il avait appelé l'aos sidh "maîtresse". En une quinzaine d'années passées dans ce monde, Eden avait tout de même pu apprendre ce que cela sous entendait. Ce type n'était rien d'autre qu'une sorte de goule ou un aos sidh très loyal à sa créatrice, rien d'autre. Le poids du bois de son luth néanmoins la rassurait un peu alors qu'elle arrivait au niveau de Layah. Elle laissa ses bras retomber sans lâcher son luth et observa Layah d'un air perdu un temps puis de plus en plus incisif et critique. Eden commençait à se reprendre et yeutait du coin de l'oeil tantôt le cadavre tantôt l'homme à ses côtés. Oh elle en avait peur, mais pas autant que de la sidh agenouillée au sol. Le truc était qu'elle avait quelques notions de spiritisme, manipulant elle-même les esprits par ne de ses longues litanies... Cette femme allait torturer une âme voir la dévorer pour pouvoir agir. S'il vous plait ne faites pas ça... Bredouilla-t-elle, ne souhaitant aucunement avoir à agir et donc à se mettre en danger plus qu'elle ne l'était déjà. Je sais ce que vous avez en tête de faire et je n'ai pas du tout envie que vous fassiez davantage de mal à ce pauvre homme.

Oui certes, il avait volé son luth. Et comme une idiote, elle avait demandé à savoir ce que voulait cette femme pour avoir une vision plus précise mais vu le prix il en était hors de question. La seule chose qui lui faisait garder contenance, et qui lui donnait de plus en plus de volonté était le bout de bois entre ses mains. peut-être que la rouquine n'aurait pas du lui rendre l'instrument. Après tout elle ne savait pas ce qu'une simple humaine pouvait faire avec une petite musique chantée... Alors, une musique accompagnée ? Ne pouvant néanmoins rien faire pour l'heure, ses jointures se resserrèrent sur le bois du luth alors que les nuages s'écartaient de la lune, offrant un spectacle assez éthéré autour de la jeune femme. Sans en avoir conscience, la jeune femme affichait d'emblée avoir plus à offrir à la nuit qu'au jour. Toute blanche et en courbes, ses supplications auraient surement déjà fait renoncer n'importe quel homme. Le problème était peut-être là : en face d'elle ce n'était clairement pas un homme.











Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Dim 19 Oct - 20:03

Layah regarda l'humaine approcher, jetant parfois un coup d'oeil au cadavre, retenant ses nausées de se transformer en vomissements. La femme était terrifiée, et on pouvait aisément comprendre pourquoi. Néanmoins, elle avait l'air de se faire des illusions. Layah n'avait pas l'intention de faire quoi que ce soit de plus à ce pauvre bougre. La vue de ses entrailles finiraient tôt ou tard par faire perdre conscience à la sorcière, et la vision se déclencherait d'elle-même. Comme toujours. Se relevant doucement, laissant Gritt revenir vers elle et parcourir son corps de ses mains, elle eut un petit rire amusé et répondit :

— Ne t'inquiète pas. Je ne lui ferais rien de plus. À présent, c'est la partie désagréable qui commence.

Elle vint caresser la joue de Gritt et lui sourit.

— Protège-moi le temps que je suis inconsciente.


L'homme hocha de la tête et vint déposer un baiser sur ses lèvres avant que celle-ci ne se mette à regarder en détail son chef d'oeuvre.

La scène était effectivement terrifiante. Des bouts d'os avaient volé un peu partout et le torse de l'homme était ouvert en deux. À l'intérieur, une bouillie de chair se mêlait aux organes, créant une mélasse rouge visqueuse et répugnante. Les intestins du pauvre homme avaient giclé hors de son ventre lors des premiers coups de hache, aussi le sol en était-il jonché.

Il n'en fallut pas plus à Layah. Alors qu'elle se sentait tomber, elle tourna de l'oeil, sa dernière vision étant celle de Gritt se jeter sur elle pour lui éviter de se cogner la tête sur le sol.


Noir. C'était ce qui représentait le mieux l'endroit dans lequel elle était. Rien. Juste le noir. Non. Il y avait le soleil aussi. Et à un endroit de ce noir, une femme. Allongée sur un petit autel. Les jambes tenant en l'air. C'était la femme que Layah venait de rencontrer. Elle ne bougeait pas. Rien ne bougeait. Hormis Layah. Elle fit un pas. Puis un autre. Encore un. Ses pas résonnaient. Et sans savoir pourquoi, elle accélérait. Jusqu'à courir. Elle arriva à hauteur de l'humaine. Encore quelques mètres et elle pourrait la toucher. Soudain, un cercle rouge s'illumina. Un cercle que Layah connaissait bien. Un cercle qu'elle avait tracé il y a quelques jours. Elle regarda le cercle un long moment. Il s'était illuminé à ses pieds. Il brillait d'une lueur rouge. Vivement. Layah releva la tête. Et elle croisa les bras, nonchalamment. Ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait. Malgré cela, elle était particulièrement calme. Même, elle souriait. Un crâne encapuchonné se penchait vers l'humaine. De la fumée blanche sortait de sa bouche. Ses mains squelettiques tenaient une faux usée et rouillée. La lame de celle-ci s'approchait du cou frêle de la femme. Peu à peu, la sorcière remarqua que le soleil disparaissait. Laissait place à la Lune. Quand il fut totalement caché par celle-ci, deux taches rouges s'illuminèrent. Deux yeux d'un rouge éclatant. Le même que celui du cercle. Les tâches grandissaient. Les yeux s'ouvraient. Et alors que la lame s'abattit, Layah s'entendit rire.


Elle revint à elle. Elle mit du temps à comprendre où elle était et ce qui venait de se passer. Elle était dans les bras de Gritt qui l'observait silencieusement, inquiet.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Jeu 23 Oct - 18:45

Eden resserra sa prise sur l'instrument à corde et observa la rouquine, tétanisée. Elle semblait être certaine que le cadavre encore chaud devant elle allait pouvoir l'aider. Eden avait eu beau lui dire qu'elle ne voulait plus de cette vision Layah n'écoutait rien, disant que la partie la moins drôle commençait. la voyant pâlir et tressaillir comme si elle avait la nausée, la musicienne eut un léger mouvement de recul. Elle ne put entendre ce que la diablesse susurrait à son serviteur mais la belle pouvait en avoir une idée rien qu'en le voyant se mettre en travers de sa route. Et il se passerait quoi après, elle la tuerait ? Eden refusait de connaitre l'avenir surtout lu par une porteuse de poisse.

Malheureusement autre chose attira son regard... le corps. la sorcière, trop absorbée par sa transe ne se rendait pas compte que celui-ci se desséchait. Effleurant une corde de son luth, commençant à émettre la musique des âmes et des esprits, Eden observa avec tristesse le défunt, tandis que sous ses yeux une aura de mort apparaissait autour et au dessus du cadavre, montant dans les airs, aspirée par la sorcière. Elle le voyait maintenant, cet esprit... mais surtout elle vit la bras armé soulever la hache pour la fendre sur elle. Le serviteur avait surement du avoir le pressentiment que cette musique était néfaste. Pourtant il suffit que la jeune femme laissa sa voix naviguer entre les flots de sa mélodie pour que la hache s'arrête, à quelques centimètres au dessus de sa tête.

deux yeux sans pupilles, aussi brillants que de la nacre, à la foi bleus et violines... Tels les vagues, les couleurs changeaient, circulaient, envoutant le malheureux au gré de la voix de la jeune femme. Elle le voyait lui aussi tel qu'il était à présent. cet homme était mort... Et la sorcière étant pour le moment inconsciente, elle ne pourrait surpasser son enchantement, fut-ce-t-elle une simple humaine...


S'il te plait, écoute moi...


Comme honteux de son acte, la goule abaissa volontairement sa hache. Il mit sa main à son front, tentant de reprendre ses esprits, puis essaya de se boucher les oreilles mais rien n'y faisait la musique s'inscrivait en lui et bientôt volontairement il abaissa ses mains pour mieux entendre cette voix mélodieuse. Elle n'était pas aussi orchestrale et grande que celle d'un néphelym, elle était plus douce, plus angélique. Une voix qui aurait pu surement chanter ou crier bien des choses qui n'avaient pas lieu d'être durant cet instant. Maintenant qu'elle le tenait en son pouvoir, la belle continua de fredonner tout en l'observant dans le blanc des yeux, s'approchant de lui, lui s'approchant d'elle comme une sirène prête à le dévorer. Cette musique aurait pu être mortelle pour cet homme. Pourtant il semblait qu'il y avait des restes... lui qui n'aurait du avoir aucune volonté tenta de le toucher, une sorte de rune apparaissant sur son front. Ce type était scellé avec quelque chose et finalement se comportait en amant avec n'importe qui le possédant sur le moment. c'était horrible... Elle le chassa loin d'elle en lui ordonnant non plus de protéger Layah mais de la retenir, quoiqu'il se passe. C’est la musique qui parlait, pas ses paroles...

Mais cela fonctionna. La main de la goule s'arrêta, il regarda layah et s'approcha d'elle, l'ordre imprimé dans sa mémoire. Continuant de fredonner sa mélodie, Eden arrêta alors de jouer la musique de son luth. lui qui avait amplifié juste avant les effets de sa voix n'avait plus la moindre utilité, elle le tenait... Alors elle fit la seule chose qu'elle pouvait encore faire pour l'esprit de ce défunt voleur. Elle fit crier au luth un son horrible, pinçant une corde pour la faire crisser... Le son désaccorda tout ce qui était en harmonie avec ce lieu, l'ambiance un peu maritime et éthérée se figea, comme horrifiée d'une telle horreur tandis que... la méditation de la sorcière se dissipait violemment, laissant la femme pantelante, mais peu importe. La musique reprit alors et le reste de l'âme fila dans les airs. Eden continuait à chanter et l'amant enlaça la sorcière comme pour l'étreindre, mais la forçant aussi à rester au sol. Sans le luth, les travers de la goule commençaient à nouveau à prendre forme et le serviteur petit à petit en voulu plus, essayant de s'emparer du corps de sa maitresse tandis que celle-ci reprenait ses esprits. Eden ne chercha pas à en voir plus. Elle croisa le regard de la rouquine mais n'eut aucune compassion pour elle. Au contraire, un sourire apparut, plus mesquin peut-être que la douceur apparente de la belle. Elle l'avait pourtant suppliée de ne pas faire sa transe, tant pis pour elle...

Eden fila dans la ruelle, sa musique disparaissant avec elle. Elle ne chercha pas à ranger son luth, le serra contre elle et sauta dans l'eau sans plus d'hésitation que l'idée que la mer était peut être gelée à cette heure-ci. Peu importe... elle voulait survivre. Ses poumons s'habituèrent rapidement à consommer un oxygène bien moins présent, Le nez de la belle aspirant ce que sa bouche rejetait, ne laissant en ses poumons que de l'air pur et frais. Usant de son don de gravité, Eden se cloua au sol sous l'eau et attendit... persuadée que ni la sorcière ni la goule n'oserait venir la chercher jusque là.











Eden L. Nikolaiev
✧ Musique des Sphères ✧
Messages : 19
Cristaux : 12
Date d'inscription : 08/10/2014

Carnet de Bord
Race: Humaine
Métier: Barde
Pureté:
7/10  (7/10)
avatar
✧ Musique des Sphères ✧
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   Jeu 23 Oct - 19:17

Layah reprenait ses sens peu à peu. Et entendait la chanson. Son regard se dirigeant vers l'artiste, elle comprit que quelque chose clochait. C'était étrange, qu'elle chante comme cela. Et ses visions s'arrêtaient beaucoup moins violemment d'habitude. Quant à Gritt, il la tenait fermement, même si son visage était assez doux. Cette humaine... Faisait quelque chose. Et elle mettrait sa main au feu qu'elle venait d'interrompre sa transe.

— Dis donc, toi... !

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase. L'humaine se mit à courir et s'enfuit dans une autre ruelle. Layah frappa Gritt au visage pour se débarrasser de lui. Même si l'homme était assez fort, Layah l'était plus, aussi lâcha-t-il prise. Elle se releva vivement et se mit à poursuivre la femme. Malheureusement, elle avait disparu. Layah fit demi-tour, furieuse. Gritt lui sauta soudainement dessus. Plus qu'étonné, la Sidhe se laissa plaquer contre le mur tandis que l'homme commençait déjà à lui caresser l'entre-jambe.

— Maîtresse, je vous veux !

Il passa ses mains sous son débardeur et vint rapidement saisir sa poitrine. Mais Layah ne l'entendait pas de cette oreille. Elle ne sentait même plus les mains rugueuses de l'homme masser sa poitrine tant sa colère était grande. Avec un regard fou, elle tourna la tête vers son esclave.

— Pardon ?

L'homme se plia de douleur soudainement. La Sorcière venait de lui asséner un coup de coude dans le ventre. Remettant ses affaires en place doucement, elle se tourna vers son "violeur", qui reprenait déjà son souffle et la regardait à nouveau avec un regard lubrique. D'un rapide mouvement, elle le frappa au visage avec son pied. Gritt vola dans le mur d'en face. Lâchant un cri de douleur, Layah vint lui écraser la poitrine avec son pied, le regard toujours empli de colère. Elle saisit une mèche de cheveux de Gritt et tira pour qu'il la regarde.

— Ecoute-moi bien. Non seulement tu m'as désobéi, mais en plus tu as osé te retourner contre moi, me toucher sans mon accord et tenter de me violer. Et ça, petit salopard, tu vas apprendre que c'est une des choses que je déteste le plus venant d'un cloporte dans ton genre...

Elle se mit à hauteur de Gritt et son sourire revint. Ou presque. La Sorcière souriait, certes, mais c'était un de ces sourires sadiques que les Sidhe savent si bien avoir.

— Pas de sexe aujourd'hui. Ni demain. Ni après-demain, en fait. Pas de sexe durant trois jours.

Gritt hurla comme si on venait de le poignarder.

— Non ! Maîtresse, tout mais pas ça !

Tendant déjà ses mains vers les hanches de sa Maîtresse, il fut néanmoins interrompu en plein geste et alla s'écraser sur le côté. Layah venait de le frapper au visage, reprenant ce regard qu'elle avait plus tôt. Se relevant doucement, elle le fixa de haut, comme si elle le méprisait au plus haut point. Gritt saignait du nez. Un épais filet de sang sortait de son nez, mais il sembla ne pas s'en soucier. Il se releva malgré tout, la regard rivé sur les attributs de sa Maîtresse, la respiration haletante. Layah le saisit à la gorge avant même qu'il puisse faire quoi que ce soit.

— Et si j'ai besoin de te rappeler à l'ordre durant ce temps... C'est toute une semaine d'abstention qui t'attend.

Gritt hoqueta. Layah le lâcha et il tomba à terre, le regard vide. Il n'avait plus aucune volonté. Il savait que sa Maîtresse était capable de mettre à exécution ses menaces. Et il se savait incapable de tenir tout ce temps.

Layah, quant à elle, le regarda avec un sourire content. Plutôt fière d'elle, elle se demandait même si elle n'allait pas le taquiner en se déshabillant devant lui ou en se caressant elle-même. Mais elle réfléchirait à cela plus tard. Ce qui absorbait son esprit pour le moment fut sa vision. Elle essayait de la comprendre... Et surtout de comprendre COMMENT l'humaine l'avait interrompue. Regardant le cadavre comme pour s'aider, elle dût néanmoins vite détourner le regard pour ne pas vomir. Elle ne comprenait pas. Ni sa vision, ni le "don" de l'humaine. Mais elle savait plusieurs choses. Cette petite trainée ne s'en tirerait pas comme ça, d'une. De deux, elles se reverraient. Leurs destinées étaient liées. Et de trois... Elle devait donner des réponses à ses questions.


Layah Thorvaldson
Aos Sidh
Messages : 17
Cristaux : 7
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 22

Carnet de Bord
Race: Aos Sidhe
Métier: Sorcière
Pureté:
0/0  (0/0)
avatar
Aos Sidh
MessageSujet: Re: Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde   



Contenu sponsorisé




 

Les prédictions d'une sorcière et les chansons d'une barde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Les malédictions
» Frida [Sorcière]
» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
» Rp pour la sorcière immortelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Echo :: Océans Oubliés :: Rivel-